Chill Wills Biographie, âge, décès, femme, valeur nette des enfants, groupe, Oscar et films

Biographie de Chill Wills

Le natif du Texas, Chill Wills, restera dans les mémoires pour son rôle dans des films comme Allegheny Uprising, Boom Town, Loaded Pistols Remarkably, The Sundowners, Rock Island Trail. Il a commencé sa carrière en tant que chanteur dans le Avalon Boys Quartet, ce qui l'a conduit à ses débuts d'acteur. Il est apparu dans des films comme The Alamo, Giant et a exprimé Francis the Mule dans une série de films.

Chill a principalement joué des rôles de personnages dans des films occidentaux américains. Wills a principalement joué des rôles de personnages joviaux et parfois sinistres, principalement dans les westerns. MGM a signé Chill comme l'un de leurs cowpokes comiques réguliers en 1940. Chill a également gagné en notoriété en tant que doubleur.



Le plus notable de ses rôles vocaux est celui de Francis, le Talking Mule. Sa voix profonde et rauque lui a valu plus tard plusieurs autres rôles vocaux. Le rôle décisif était le copain drôle de John Wayne buvant du whisky dans The Alamo. Le film lui a valu une notoriété dans la fraternité cinématographique pour avoir utilisé des moyens flagrants et embarrassants pour promouvoir sa nomination à l'Académie.



Chill Wills Death

Wills est décédé d'un cancer le 15 décembre 1978, à l'âge de 76 ans. Par conséquent, il a été inhumé au cimetière Grand View Memorial Park à Glendale, en Californie.

Chill Wills épouse | Enfants

Wills épousa la danseuse Hattie Elizabeth «Betty» Chappelle le 4 décembre 1928. Il resta marié avec elle jusqu'à sa mort en novembre 1971. Le couple eut deux enfants, Jill Wills, née en 1939, et Will Wills, née en 1942. Chill était marié à Novadeen Googe de 1973 à 1978. Chill était un joueur de poker passionné. L'un de ses amis proches, Benny Binion, était l'ancien propriétaire du «Binion's Horseshoe Casino» à Las Vegas, Nevada, et l'homme qui avait lancé les «World Series of Poker». En 1970, Chill participa à la première «World Series». ' Du jeu.



Chill Wills Age

Résultat d

Wills est né Theodore Childress Wills, le 18 juillet 1902, à Seagoville, au Texas. Il est décédé à l'âge de 76 ans. Wills était un citoyen américain. En outre, il avait un endroit avec une base ethnique blanche. Impressionnant, il n'avait que 12 ans lorsqu'il a commencé à se produire avec des spectacles de tente dans le vaudeville. Ceci avec les sociétés par actions. Wills a fréquenté le Minsky College of Burlesque.

Chill Wills Valeur nette

Will avait une valeur nette estimée à 4 millions de dollars. Le théâtre était la principale source de sa richesse. Néanmoins, il est apparu dans plusieurs films, et il a également un chanteur dans le groupe The Avalon Boys. Wills a joué un rôle sérieux dans le film de 1956, Géant, et a exprimé Francis the Mule dans une série de films



Chill Wills Band: Les Avalon Boys

Les débuts précoces de Wills comme interprète l’ont conduit à fonder et à diriger le groupe de chant Chill Wills and His Avalon Boys «(Également connu sous le nom de« The Avalon Boys ») dans les années 1930. Le groupe s'est dissous en 1938. Avant cela, il avait travaillé avec son groupe dans plusieurs westerns à petit budget. Un cadre de «RKO» l’a repéré pendant que son groupe se produisait au «Trocadéro» à Hollywood. Suite à cela, il a construit une carrière d'acteur.

L'une des apparitions notables de Chill avec `` The Avalon Boys '' a été dans le film comique de 1937 `` Way Out West '', dans lequel il a fourni la voix basse dans la performance de l'acteur comique Stan Laurel de `` The Trail of the Lonesome Pine ''. Son autre Le rôle de voix notable était pour «Francis the Talking Mule», un personnage de célébrité des années 1950, dans sept comédies cinématographiques populaires «Universal-International». Il a interprété la chanson auto-composée 'The Blue-Eyed Sailor Man' dans le long métrage 'MGM' de 1942 'Stand By for Action.' Il a continué à travailler comme doubleur et est devenu la 'Voice of Chicago', 'Sgt . Joe, 'dans le film policier noir de 1953' City That Never Sleeps '. Chill a joué' Uncle Bawley 'dans le film dramatique occidental épique de 1956' Giant '. Il est ensuite apparu dans un rôle décisif dans le film de guerre épique de 1960' The Alamo. «Sa remarquable performance en tant qu'apiculteur et protagoniste» Col. Le compagnon tennesséen de Davy Crockett (joué par John Wayne) lui a valu une nomination aux «Oscars» pour le «meilleur second rôle masculin».

Prix ​​de l'Académie Chill Wills

Malheureusement, Chill a perdu sa seule chance de remporter le prix le plus convoité en raison de sa campagne agressive et insipide pour une victoire, qui était considérée comme l'une des campagnes les plus chères et excessivement politiques de l'époque. Il avait 58 ans à ce moment-là et ne craignait pas de perdre le prix de l'Académie, car il a gagné la nomination après avoir passé des décennies dans l'industrie.

La star du film, John Wayne, qui a également réalisé et produit «The Alamo», a présenté des excuses publiques au nom de Chill. Les campagnes publicitaires «Alamo» ont conduit à plusieurs controverses et débats sur l’éthique professionnelle et morale de la promotion des films. L'agent de publicité de Chill, WS «Bow-Wow» Wojciechowicz, a pris la responsabilité de la campagne blasphématoire et a sauvé Chill, affirmant qu'il n'en savait rien. En 1960, Chill a joué le rôle-titre dans un épisode de la série occidentale «CBS» de Rory Calhoun «The Texan», intitulé «Les yeux du capitaine Wylie». La même année, le 8 février, il a été honoré d'une «étoile» sur le 'Hollywood Walk of Fame' (au 6923 Hollywood Boulevard). Par la suite, Chill est apparu dans la seule saison (1961-1962) de la série occidentale «CBS» «Frontier Circus». De 1963 à 1964, Chill était actif dans la politique et a fait des apparitions au nom du sénateur américain Barry, candidat républicain. Goldwater, dans sa campagne contre le président américain Lyndon B. Johnson. Cependant, en 1968, il a refusé de soutenir Richard Nixon pour la course présidentielle et a servi de maître de cérémonie pour l'ancien gouverneur de l'Alabama, les campagnes de George C. Wallace à la place.

Chill Wills Gunsmoke

Chill était l’une des rares stars hollywoodiennes à avoir approuvé la campagne de Wallace contre Nixon et Hubert H Humphrey. En 1966, il a repris son rôle d’éleveur loufoque du Texas nommé «Jim Ed Love» du film occidental de 1965 «The Rounders» dans la série comique / western «ABC» du même nom. En 1968, il a joué dans un épisode de la série dramatique western à la radio et à la télévision «Gunsmoke», intitulée «A Noose for Dobie Price».



Il a joué le personnage «Elihu Gorman», un ancien hors-la-loi qui a travaillé avec le «maréchal Matt Dillon» (joué par James Arness) pour retrouver un ancien membre d'un gang qui s'était échappé de prison. La dernière apparition de Chill était dans le téléfilm de 1978 «Stubby Pringle’s Christmas», dans lequel il jouait un concierge.

Chill Wills Voice

Le surnom de «Chill» était un commentaire ironique sur le jour de sa naissance, car c'était le jour le plus chaud enregistré cette année-là. Cependant, on pense également qu'il s'agit simplement d'une version abrégée de son deuxième prénom, «Childress». Chill n’a pas été payé pour son rôle de voix de «Francis», même s’il était le personnage principal de la franchise «Francis».

Films de Chil Wills

It’s a Gift (1934) en tant que Campfire Singer (non-crédité)
Bar 20 Rides Again (1935) en tant que chanteur d'arrière-plan / Henchman Anything Goes (1936) en tant que membre de The Avalon Boys (non-crédité) Call of the Prairie (1936) en tant que vache chantant Hideaway Girl (1936) en tant que chanteur principal d'Avalon Boys
Way Out West (1937) en tant que chanteur principal des Avalon Boys / Stan’s Bass Singing (non-crédité)
Nobody’s Baby (1937) en tant que chanteur du quatuor amateur de l’heure en chef Block-Heads (1938) en tant que Midget in Elevator (voix, non crédité) Lawless Valley (1938) en tant que adjoint Speedy McGow Arizona Legion (1939) en tant que Whopper Hatch
Trouble in Sundown (1939) en tant que Whopper
Sorority House (1939) comme M. Johnson
Racketeers of the Range (1939) en tant que Whopper Hatch
Timber Stampede (1939) comme Whopper Hatch The Day the Bookies Wept (1939) as Man on Bus (non-crédité)
Allegheny Uprising (1939) comme John M’Cammon
Arizona Legion (1939) comme Whooper Hatch
Boom Town (1940) comme adjoint Harmony Jones
Wyoming (1940) comme Lafe (non-crédité)
L'Occidental (1940) comme Southeast Sky Murder (1940) comme Sheriff Beckwith
Remorqueur Annie Sails Again (1940) comme Shiftless
Western Union (1941) comme Homer Kettle The Bad Man (1941) comme «Red» Giddings
Billy the Kid (1941) comme Tom Patterson Belle Starr (1941) comme Blue Duck
Honky Tonk (1941) en tant que The Sniper
The Bugle Sounds (1942) en tant que Sgt. Larry Dillon
L'aventure de Tarzan à New York (1942) en tant que Manchester Montford
Son amant en carton (1942) en tant que juge The Omaha Trail (1942) en tant que Henry Hawkins
Apache Trail (1942) comme «Pike» Skelton
Stand by for Action (1942) en tant que maître de manœuvre en chef Jenks
Un étranger en ville (1943) en tant que Charles Craig
Best Foot Forward (1943) en tant que Chester Short See Here, Private Hargrove (1944) en tant que First Sgt. Crampe
Rationnement (1944) en tant que chauffeur de bus (scènes supprimées)
Barbary Coast Gent (1944) en tant que Sheriff Hightower
Meet Me in St. Louis (1944) en tant que M. Neely, je vais vous voir (1944) en tant que Swanson
Dîner du dimanche pour un soldat (1944) en tant que M. York
Et ensuite, caporal Hargrove? (1945) comme Sgt. Crampe
Laissez-la au paradis (1945) en tant que Leick Thome
Les Harvey Girls (1946) en tant que H.H. Hartsey Gallant Bess (1946) en tant que premier maître
The Yearling (1946) en tant que Buck Forrester
High Barbaree (1947) as Lars (non-crédité)
Heartaches (1947) comme «Breezie» Mann
The Sainted Sisters (1948) en tant que Will Twitchell Northwest Stampede (1948) en tant que Mileaway
Le charme saxon (1948) en tant que Captain Chatham
Cette merveilleuse envie (1948) en tant que Homer Beggs - juge de paix - canton de Monroe
Family Honeymoon (1948) en tant que Fred
Loaded Pistols (1948) en tant que Sheriff Cramer Tulsa (1949) en tant que Pinky Jimpson (Narrateur)
Red Canyon (1949) comme Brackton
Francis (1950) as Francis the Talking Mule (voice, non-crédité)
The Sundowners (1950) en tant que Sam Beers
Rock Island Trail (1950) comme Hogger McCoy Stella (1950) comme Chief Clark (non-crédité)
High Lonesome (1950) comme Boatwhistle, Ranch Cook
Rio Grande (1950) en tant que Dr Wilkins (chirurgien régimentaire)
Oh! Susanna (1951) comme sergent Barhydt
Francis Goes to the Races (1951) comme Francis the Talking Mule (voix, non-crédité)
Cattle Drive (1951) comme Dallas
The Sea Hornet (1951) en tant que Swede
Bronco Buster (1952) comme Dan Bream Francis Goes to West Point (1952) comme Francis the Talking Mule (voix, non-crédité)
Ride the Man Down (1952) en tant que Ike Adams
Small Town Girl (1953) comme ‘Happy’, Jailer (non-crédité)
Francis Covers the Big Town (1953) en tant que Francis the Talking Mule (voix, non-crédité)
Ville qui ne dort jamais (1953) en tant que Sgt. Joe, la «voix de Chicago» The Man from the Alamo (1953) en tant que John Gage
Tumbleweed (1953) en tant que Sheriff Murchoree
Francis rejoint le WACS (1954) en tant que général Benjamin Kaye / Francis the Talking Mule (voice)
Ricochet Romance (1954) en tant que Tom Williams
Hell’s Outpost (1954) comme Kevin Russel Timberjack (1955) comme Steve Riika
Kentucky Rifle (1955) comme Tobias Taylor
Francis in the Navy (1955) comme Francis the Talking Mule (voice, non-crédité)
Santiago (1956) en tant que capitaine «Sidewheel» Jones
Géant (1956) comme Oncle Bawley Gun for a Coward (1957) comme Loving
Gun Glory (1957) en tant que prédicateur
De l'enfer au Texas (1958) en tant que Amos Bradley
Le cheval triste (1959) en tant que Capt Connors
L'Alamo (1960) en tant qu'apiculteur où les garçons sont (1960) en tant que capitaine de police
L'or des sept saints (1961) en tant que Doc Wilson Gates
Le petit berger du royaume venu (1961) en tant que Major Buford
The Deadly Companions (1961) en tant que Turk, «un requin à moitié fou» [9] Gunsmoke (1962) en tant qu'Abe Blocker
Young Guns of Texas (1962) en tant que prédicateur Sam Shelby
McLintock! (1963) comme Drago
The Wheeler Dealers (1963) en tant que Jay Ray Spinelby
Le Cardinal (1963) comme Monseigneur Whittle The Rounders (1965) comme Jim Ed Love
Fireball 500 (1966) en tant que Big Jaw Harris
Grand papa (1969)
The Over-the-Hill Gang (1969) en tant que George Asque, Texas Ranger à la retraite
La libération de L.B. Jones (1970) dans le rôle de M. Ike The Over-the-Hill Gang Rides Again (1970) dans le rôle de George Asque
Night Gallery (1970) comme Heppelwhite (segment «The Little Black Bag»)
The Steagle (1971) [10] en tant que Tall-Guy McCoy
Guns of a Stranger (1973) en tant que Tom Duncan
Pat Garrett & Billy the Kid (1973) comme Lemuel
M. Billion (1977) dans le rôle du colonel Clayton T.Winkle
Poco… Little Dog Lost (1977) en tant que Big Burt
| ar | uk | bg | hu | vi | el | da | iw | id | es | it | ca | zh | ko | lv | lt | de | nl | no | pl | pt | ro | ru | sr | sk | sl | tl | th | tr | fi | fr | hi | hr | cs | sv | et | ja |